Les infos APODEC

Informez-vous sur les prothèses cardiaques

Lettres trimestrielles

Chers adhérente et adhérent,

Vous recevez par mail, chaque trimestre, la lettre APODEC.
Cette lettre vous appartient et, par conséquent, nous vous invitons à nous donner votre avis sur son contenu pour que nous puissions la faire évoluer au plus près de ce qui vous convient et de ce que vous attendez.
Nous souhaitons également que vous nous fassiez part de ce que vous avez vécu lors de votre implantation (le bon, le moins bon) ou que vous nous adressiez le récit d'un incident avec votre défibrillateur.
Nous vous remercions sincèrement par avance de votre participation, même si vous la trouvez minime.
Vous pouvez retrouver la lettre APODEC du trimestre, ainsi que des anciens numéros, en cliquant sur le lien suivant :

Voir les lettres

Précautions

Les Précautions à prendre en tant que Porteurs de Défibrillateurs ou stimulateurs Cardiaques

Nous sommes tentés de dire que vous pouvez tout faire et tout vous permettre avec un Dispositif Cardiaque implantable. Mais pourquoi alors, sur les brochures remises par les cinq fabricants, la liste des précautions et des interdictions sont aussi imposantes ?

Regardez la notice accompagnante toutes boîtes de médicaments, la listes des effets indésirables est impressionnantes et pourtant combien de ces effets ressentez-vous ?

Les laboratoires comme les industriels, dans un souci juridique, ne veulent pas être poursuivis par les utilisateurs pour des suites occasionnées par leurs spécialités pharmaceutiques ou leurs dispositifs médicaux, alors ceux-ci ont tendance à maximiser l’énoncé des risques et surinformer le patient sur les précautions à prendre.

Il est toutefois prudent d’éviter certaines situations (voir la fiche pratique « interférences » pour les adhérents).

Fiche Interférences

Fiches pratiques

Nous mettons à disposition de nos adhérents des fiches pratiques “téléchargeables” qui vous aideront:

  • à savoir ce qu’est un défibrillateur cardiaque
  • à savoir pourquoi les médecins nous implantent un défibrillateur cardiaque
  • à connaître le déroulé de la pose d’un DAI
  • à vous donner les indications pour rentrer chez vous
  • à mieux vivre au quotidien avec un DAI

Ces fiches sont susceptibles d’évoluer, aussi bien par leur contenu que par leur nombre en fonction de l’actualité et des progrès de la science.

Fiches pratiques

Permis de conduire

L’APODEC s’est battue en 2004 et 2005 pour le maintien du permis de conduire aux porteurs de Défibrillateurs Cardiaques.

En effet, le Rapport DOMONT, du nom de son auteur a, sans aucune connaissance du sujet, limité et même interdit la conduite automobile pour de nombreuses pathologies dont les cardiaques et entre autres, pour tous les porteurs de défibrillateur.

De nombreux rendez-vous au Ministère de la Santé ainsi que des réunions avec des médecins Rythmologues ont permis de lever ces interdictions.

L’implantation d’un défibrillateur cardiaque ne pose aucun problème pour la conduite automobile de véhicule léger (voiture particulière).

Seules quelques restrictions subsistent, liées à un décret que nous vous proposons de télécharger un peu plus loin.

Décrets / arrêtés / circulaires :
L'arrêté du 21 décembre 2017 modifiant l'arrêté du 21 décembre 2005 fixant la liste des affections médicales incompatibles avec l'obtention ou le maintien du permis de conduire, est consultable ci-après :

En savoir plus

Assurance

Vous voulez souscrire une Assurance Vie, faire un prêt immobilier ou pour acheter une voiture. Vous devez donc souscrire une assurance.

Honnêtement, vous remplissez le questionnaire médical en stipulant que vous êtes porteurs d’un défibrillateur cardiaque et que vous avez fait une mort subite ou que vous êtes atteint de telle ou telle pathologie cardiaque, en estimant, à juste titre, que vous êtes protégé.

Mais, quelques jours ou quelques semaines après votre dépot de prêt, vous recevez une lettre de votre banque vous refusant le prêt.

Le banquier vous propose donc un rendez-vous et vous explique que le refus est d’ordre médical et vous propose de saisir la Convention AERAS.

La Convention AERAS

Cette convention est censée aider le futur souscripteur d’un prêt à obtenir son prêt plus facilement. Dans la réalité, c’est beaucoup moins vrai.
Les personnes ayant saisi cette commission, dans le meilleur cas se voient multiplier par au moins deux, leur prime d’assurance et dans le moins bon, mais le plus courant , un refus d’assurance donc de prêt.

Alors certains d’entre nous préfèrent, par omission, de ne pas mentionner leur pathologie et leur défibrillateur sur le questionnaire médical. Le risque peut-être toutefois important, car le risque est le nom remboursement par l’assurance des sommes restant dues en cas d’invalidité ou de décès. Reste à vous de déterminer réellement les risques.

L’APODEC travaille sur ce dossier depuis pas mal de temps, mais les interlocuteurs (y compris les conseillers de l’Elysée) manquent totalement de réactivité.

Convention AERAS

Contactez l'APODEC

Quelques témoignages

Nos adhérents vous disent tout !

D'après mes différents cardiologues, j'ai échappé à une "mort subite". Pour ma part, je trouve qu'il y a une injustice. Pendant des années, j'effectuais entre 08H00 à 10H00 de sport par semaine...Didier Lire la suite

Je ne me souviens pas de cette journée ni des quinze jours suivants. Aujourd’hui, je peux seulement parler de l’après, le reste ce sont mes parents et ma soeur qui me l’ont raconté...Arthur Lire la suite

Le 27 mars 2018 11h30, mon ex conjoint m'appelle au bureau pour me dire que Nina a fait un malaise, il n'en sait pas plus, juste elle est AVC les pompiers, en route, et consciente...Maman de Nina Lire la suite

Tous les témoignages

Liens utiles pour les porteurs de pacemaker

Partenaires et fabricants

medtronic
biotronik
microport
cardiogen
sfc
boston
abbott